Les propriétés de Jones sont fortement hypothéquées .

Publié le par Cyril

Les propriétés appartenant à Earl Jones ont été saisies, mais il y a peu de chances pour que les clients floués du conseiller financier reçoivent de l’argent de leur vente.

 
Earl Jones a été escorté à la sa sortie du palais de justice de Montréal, hier.  (Photo: CP/Graham Hughes)

Selon le journal The Gazette, le condo dont il est propriétaire à Dorval de même que sa résidence au Mont-Tremblant ont été refinancés en 2006 pour près de 800 000$.

En 2007, la maison à Dorval, qui est enregistrée au nom de M. Jones et à celui de son épouse Maxine, était évaluée à 665 300$ en 2007. Le 27 décembre 2006, M. Jones et sa femme ont contracté une deuxième hypothèque sur la maison pour un montant de 558 750$.

La résidence semi-détachée au Mont-Tremblant a été évaluée à 412 200$ en 2008. Elle est aussi la propriété de M. Jones et de sa conjointe. Cette résidence, qui est située au pied du terrain de golf Le Maître, était grevée d’une hypothèque de 239 000$ le 28 décembre 2006.

M. Jones et son épouse possèdent aussi un condo à Boca Raton, en Floride. Là-bas, des membres de l’association des propriétaires de condos de l’immeuble prévoient demander un lien sur la propriété pour se protéger des frais de maintenance que chaque propriétaire de condo doit payer. Ce condo avait une valeur au marché de 291 895$ US en 2008.

La quatrième propriété des Jones est une maison dans complexe située à Barnstable, au Massachussetts. Cette maison, qui est enregistrée au nom de Maxine, est évaluée à 224 500$ US .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article