Michael Jackson: l’enquête continue

Publié le par Cyril

Les autorités chargées de l’enquête sur la mort de Michael Jackson ont saisi des sacs de médicaments dans la maison occupée par le chanteur. Explications.

Au moment même où Katherine Jackson, la mère de Michael, obtenait d’un juge la garde temporaire des trois enfants du Roi de la pop, des employés du bureau du médecin légiste de Los Angeles effectuaient une descente dans l’ancien domicile du chanteur.

Résultat: une saisie de plusieurs sacs de médicaments dont certains proches pensent qu’ils ont causé la mort de Michael Jackson, décédé le 25 juin dernier d’un arrêt cardiaque.

Selon le Daily Mail britannique, les ordonnances établies pour des pilules telles que du Xanax ou du Vicodin étaient établies au nom de plusieurs personnes de l’entourage de Michael Jackson.

Les enquêteurs tentent donc de remonter la filière des médicaments pour avoir ainsi une idée exacte des circonstances dans lesquelles Michael Jackson est mort.

De plus, et toujours selon le quotidien anglais, les enquêteurs recherchent désormais activement un jeune garde du corps du Roi de la pop, âgé d’une vingtaine d’années, et qui était présent au moment où Michael Jackson a fait son arrêt cardiaque.

De surcroît, si la police de Los Angeles n’a toujours pas lancé une enquête criminelle, les parents de Michael Jackson, et en particulier son père, Joe Jackson, ne cessent de déclarer qu’ils pensent que la mort de leur fils a eu lieu dans des circonstances plutôt nébuleuses.

C’est pour cette raison, rappelons-le, que la famille a fait effectuer une autopsie indépendante du corps de Michael Jackson et dont les résultats ne seront connus que dans plusieurs semaines.

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article