Duceppe votera contre si Harper ne se plie pas à ses exigences

Publié le par Cyril

Les probabilités pour les Canadiens de se rendre aux urnes dès l'automne s'accentuent, alors que le Bloc québécois se dit prêt à voter contre le discours du trône si le premier ministre Stephen Harper ne satisfait pas à cinq exigences.

Dans un discours à saveur électorale prononcé, samedi matin, devant des militants réunis à Rimouski, le chef bloquiste Gilles Duceppe a énuméré les cinq conditions, très sévères, qu'il imposera au gouvernement conservateur, les qualifiant toutes de «non négociables».

Son parti votera contre le discours du trône du 16 octobre prochain, à moins que le premier ministre accepte les demandes bloquistes, qui sont l'élimination du pouvoir fédéral de dépenser, des mesures fiscales concrètes pour les régions victimes de la crise forestière, le maintien intégral du système de gestion de l'offre pour les agriculteurs, le retrait des soldats canadiens d'Afghanistan en 2009, et la mise en oeuvre de Kyoto.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article