Enfant tué lors d'un rallye : le pilote mis en examen

Publié le par Cyril

Fabien Véricel, 35 ans, va être déféré ce matin au parquet d'Arras. "Une  information judiciaire va être ouverte contre lui", a déclaré lundi matin à l'AFP le procureur de la République Jean-Pierre Valensi. Le pilote de rallye dont la sortie de route  samedi a causé la mort d'un enfant de cinq ans près de Béthune (Pas-de-Calais) a  été mis en examen pour "homicide involontaire aggravé par usage de  cannabis", et placé sous contrôle judiciaire. Le jeune homme était en garde à vue et entendu par les gendarmes depuis samedi soir.
  
Samedi, l'accident s'est produit sur une petite route départementale près de la commune de Fiefs, à une vingtaine de km à l'ouest de Béthune, alors que les  conditions de sécurité étaient "respectées", selon les organisateurs du Rallye du Béthunois. Le pilote, alors leader de la course, terminait la 4e spéciale quand il a fait un "tout droit sur une trentaine de mètres. L'enfant était derrière une  zone délimitée avec des rubans. Un groupe de spectateurs a réussi à s'écarter,  sauf malheureusement ce jeune garçon", selon Georges Colin, responsable du service presse du rallye. Fabien Véricel, âgé entre 35 et 40 ans, est un pilote "chevronné, qui  conduisait depuis une quinzaine d'années", a précisé M. Colin à l'AFP ajoutant  qu'il avait été "très choqué émotionnellement" par le drame.

Après ce 3e accident mortel en 2 semaines, Michèle Alliot-Marie va réunir "dès cette semaine les représentants des organisateurs de rallye et l'ensemble des services concernés" afin d'"éviter le renouvellement" d'accidents, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article